Grande étape que celle de vendre la maison qu'une famille a habitée toute une vie.  Les souvenirs de tout ce qu'on y a vécu, l'angoisse du parent qui quitte un endroit qu'il aime, qui le sécurise, souvent à un âge où l'aventure n'est plus un objectif.  Pour que cette étape se passe le plus facilement possible, j'ai quelques suggestions pour vous.

Si possible, un enfant devrait accompagner le ou les parents qui font cette démarche.

Si les parents vendent la maison d'une vie, c'est qu'ils n'ont pas vendu souvent une maison, donc ils ne connaissent pas le processus.  Ainsi, bien que votre courtier immobilier accompagne les vendeurs dans cette démarche tout au long du processus de vente, le simple fait d'avoir un membre de la famille avec lequel les vendeurs se sentiront en pleine confiance, pour les accompagner, pour discuter du développement du dossier, les sécurisera.

Prendre les étapes une à une.

J'accompagne régulièrement des vendeurs à cette étape de leur vie. Ma façon de procéder est de les accompagner efficacement, mais doucement en les respectant.  Je suggère donc une première rencontre au cours de laquelle on fait connaissance, au cours de laquelle je peux voir la maison et prendre un moment pour leur expliquer le processus de vente d'une maison ainsi que tous les coûts reliés à cette.

Dans une 2e rencontre, je leur présente une opinion de valeur marchande et je peux répondre aux questions qu'ils auront, suite à notre première rencontre.  Par la suite, je suggère au vendeur de réfléchir à tout cela et maintenant qu'ils ont toutes les informations en mains, au moment où ils seront prêts je serai très heureuse de débuter le processus de mise en marché.

Voilà un petit résumé.  Cela vaut pour toute transaction.  Un vendeur bien informé et respecté, une mise en marché efficace accompagnée d'un courtier immobilier compétent et attentif aux besoins de ses clients entrainera une transaction agréable.

Par NATHALIE LAPOINTE