Lequel, de l’acheteur ou du vendeur, aura à négocier ?

La réponse est simple : les deux !

Le marché immobilier, maintenant revenu à une position d’équilibre, impose à chacun de mettre un peu d’eau dans son vin. 

Si vous êtes vendeur, vous devez savoir qu’il y a présentement plus de propriétés sur le marché et que,  par conséquent, les acheteurs disposent de plus d’options et sont un peu moins pressés.

De l’autre côté, si vous êtes acheteur, vous constaterez que la valeur des propriétés n’a pas vraiment diminué, et qu’en cette période de l’année, vous pourriez vous faire doubler par un acheteur plus rapide et dont l’offre correspond davantage aux exigences du vendeur.

Votre courtier constitue donc, plus que jamais, un intermédiaire indispensable lors des négociations. Il vous aidera à prendre des décisions éclairées en fonction de la situation actuelle du marché, car, vous en conviendrez, la vente ou l’achat d’une propriété demande réflexion. L’équipe Lapointe-Fortin, nous sommes des courtiers de bon conseil, alors téléphonez-nous !

Par NATHALIE LAPOINTE