Domaine à Lennoxville

Site unique dans un secteur de choix, grand domaine de 51 acres avec une vue d'est en ouest, du Mont-Mégantic aux montagnes américaines et sur la vallée en contrebas. Maison exceptionnelle construite en 1990 par des passionnés qui se sont donnés le défi de reproduire l'architecture des maisons typiques de l'Île d'Orléans.

Tout en maximisant la lumière et en privilégiant les aires ouvertes de la propriété. Les matériaux nobles tels que la pierre, le verre et le bois sont généreusement utilisés : fenêtres en bois à crémaillère avec larges rebords arrondis comme une pierre chaulée, foyer de type Rumford avec cheminée de pierres, planchers en épinette de l'Ouest, portes en pin clouté de la menuiserie Bachand et Fils de Waterloo. Les pierres utilisées pour la propriété proviennent de la région de Château-Richer, région reconnue historiquement.

Le hall, un espace en triple hauteur accueille le visiteur à son entrée dans la maison et se faufile entre les poutres et les rampes. Le bois massif des escaliers affiche la solidité alors que l'espace entre les marches laisse courir la lumière. La salle à manger s'ouvre sur l'extérieur sur 3 faces et se trouve baignée de lumière naturelle. Les canapés et la carpette se prélassent devant le foyer et un deuxième grand espace boudoir invite à la quiétude de la vue sur la campagne.

À l'étage, le choix est multiple : très grande chambre avec mezzanine ou cagibi chaleureux, chambre sous les combles avec fenêtres surprises ou chambre avec salle de bain privée? Le toit-jardin est accessible par la chambre des maîtres. Un loft a été emménagé au-dessus du garage. L'artiste le métamorphosera en atelier pour profiter de la lumière. La grange a déjà servi de bergerie. Une visite vous fera découvrir tout le potentiel de cette propriété : jardins, potagers, arbres fruitiers, petits animaux, tranquillité, beauté...selon votre goût.

Autres caractéristiques : Plans de Jean Ouellet, architecte reconnu, lequel a apporté une contribution significative à divers projets, dont le complexe Desjardins. Fellow de l'institut royal d'architecture, récipiendaire du mérite de l'Ordre des architectes du Québec, organisme qu'il présida d'ailleurs en 1972. Contracteur : Maurice Goulet, spécialisé dans ce type de construction.

Par NATHALIE LAPOINTE